LES MOTS ENCHANTÉS

P1000276_2

La ville… Cette terre de contrastes et de diversités, m’a toujours fasciné, ému.

Citadin depuis mon enfance, ce lieu pluriel source de tous les possibles est un territoire familier qui a bercé maintes errances, maintes rêveries. Je suis né à Paris, et à l’âge de trente ans je suis allé vivre à Rennes où j’ai séjourné pendant dix-huit ans. Je suis  désormais installé à Nantes, depuis 2012.

Pour raisons professionnelles, artistiques et bien souvent au motif de réalisations documentaires, j’ai très souvent photographié et filmé en milieu urbain. Au fil du temps j’ai pu constater combien les contraintes urbanistiques et économiques des villes ont transformé leurs visages, parfois leurs âmes…

Certes, beaucoup d’efforts sont souvent consentis pour réhabiliter certains lieux, préserver un patrimoine ou encore embellir les espaces emblématiques de nos villes.

Mais…

Mes observations et mes images, témoins patents de la réalité, m’ont par contre toujours conduit à noter que le passant, le badaud ou le promeneur que je suis, ne rencontrait au cours de ses déambulations aucune accroche visuelle autre que des enseignes de magasins ou des affiches publicitaires aux slogans indigents.

Trivialité d’une réalité économique incontournable, mais qui oppose un horizon esthétique et mental étriqué, oblitérant la richesse d’une cité : ses habitants et leurs attentes secrètes pour les choses de l’esprit. Ces mots qui élèvent l’âme pour un instant et nous mettent alors en perspective dans le monde.

J’ai donc toujours perçu cela comme un manque, une faille, un oubli…

Nous sommes appréhendés prioritairement comme des consommateurs et je me suis bien souvent demandé comment produire un peu d’humanité dans cet univers enthousiasmant, mais devenu si marchand et oublieux du fait que nous sommes avant tout des personnes. Des êtres vivants, qui pensent, qui rêvent, qui fantasment, qui espèrent…

Mon projet se veut donc une proposition alternative à dimension poétique, pour infuser un peu de charme, de rêverie, de gratuité. Un souffle ténu d’ouverture, sans prosélytisme, qui vient comme un contrepoint, un silence, un moment d’harmonie au cœur d’une réalité urbaine tourmentée.

Le concept repose sur des projections de textes très courts, issus de la littérature contemporaine. Ni assertions, opinions, sentences, propos moralistes ou philosophiques, juste des extraits unanimement reconnus pour la beauté de leur écriture et qui nous parlent avec force, trouble et délicatesse…de l’homme. Florilège de phrases, et un bref séjour inattendu au pays de l’émotion des mots. Pour alimenter et enrichir ce projet, j’associe des groupes de lecteurs me soumettant avec gourmandise leurs propositions les plus savoureuses.

Les modalités de la performance s’articulent autour d’un mini vidéo projecteur équipé de batteries, que je promène dans différents espaces publics à la tombée du jour. Pas de musiques, de bruitages ou autres artifices, simplement quelques lignes éphémères suspendues et glissées dans l’espace. Un temps d’enchantement pour soi, pour faire une pause, s’imprégner, déguster, méditer… le verbe et la prose.

Là, un pignon d’immeuble, ici un bout de bitume, là encore une façade…

Certains soirs, je vais donc ainsi flâner en ville dans une perspective visuelle originale, là où l’œil et le cœur s’alignent en justesse pour un instant sur des pensées fécondes, à hauteur de mots…

Pour m’envoyer vos propositions de textes  :  mots.enville@gmail.com

Publicités

Benoît VANONI

benoit   J’ai vu le jour à Paris en 1958.

Je me suis initié à l’âge de 11 ans, dans une MJC, à la prise de vue au format 6 x 6 et au tirage argentique Noir et Blanc.
Après mon Bac en 1977, j’ai débuté dans le métier de la photographie à Paris, en tant qu’assistant pour la publicité et la mode.

Je suis devenu ensuite « Reporter photographe illustrateur» et j’ai travaillé alors pour des maquettistes et des agences comme Sipa Presse ou Bayard…

Depuis 1988

Cadreur, auteur-réalisateur de documentaires et de reportages.
Films d’auteur, institutionnels ou pédagogiques.
Membre de la SCAM ( Société Civile des Auteurs Multi médias )
Contributions avec Capa TV, Canal +, France 2, France 3, TV 35…
Professeur dans une école supérieure d’audiovisuel, pendant quatre ans.

J’ai poursuivi conjointement ma démarche photographique, qui s’est inscrite intuitivement dans ce courant né en 1902 aux Etats-Unis avec des artistes comme Paul Strand ou Alfred Stieglitz : la « Straight photography». Le regard d’origine conduit à une composition aboutie, qui évitera ainsi tout type d’artifice au tirage.
C’est « la vérité de l’instant ».

J’ai eu l’occasion d’exposer à Rennes, Saint Malo et Nantes.

Janvier 2015, création d’une performance urbaine : “ Les mots enchantés ”
Une déambulation artistique autour d’extraits littéraires, convoquant différents auteurs contemporains et projetés à la tombée du jour sur les murs de nos villes.
Blog : https://motsenville.wordpress.com

Je vis à Nantes depuis mai 2011

Contact : benoit.vanoni@gmail.com
Dossier photo =
http://benoit.vanoni.overblog.com